Chiens, chats, hamsters et tous autres animaux de compagnie sont devenus pour vous, depuis longtemps déjà, bien plus que de simples animaux de compagnie : ils sont des membres essentiels de votre famille. Malheureusement, s’occuper de ces adorables êtres peut rapidement s’avérer un peu pesant sur le budget de la famille. Et c’est là que réside toute l’importance d’avoir une mutuelle animaux. Aujourd’hui, c’est avec un plaisir non dissimulé que nous aimerions vous donner quelques petites astuces pour bien choisir votre mutuelle animaux. Et ainsi vous apporter un peu de sérénité par rapports à vos chers loulou.

La mutuelle animaux : qu’est-ce que c’est ?

Autrement appelée assurance santé animale, la mutuelle pour animaux vous permet de couvrir les frais de santé de vos animaux de compagnie en cas d’accidents ou de maladies. Grâce à elle, les frais que vous aurez à débourser chez le vétérinaire vous seront remboursés entièrement ou en partie.

Attention ! La mutuelle animaux ne doit pas être confondue à la responsabilité civile. Celle-là couvre le propriétaire en cas de dommage occasionné par ces animaux.

Choix de la mutuelle animaux

Maintenant que vous savez que la mutuelle animaux peut vous être utile, il est temps de trouver les voies et moyens pour choisir celle qui vous serait la plus adaptée. Pour cela, vous devrez étudier plusieurs points essentiels qui vous aideront dans votre démarche. Et puisque nous pensons à vous, nous avons trouvé pour vous ceux que nous jugeons les plus importants.

Pour quelle formule opter ?

Il faudra bien examiner les différentes formules qui vous seront présenter. Certaines risquent de ne pas être très avantageuses pour vous comme celles qui ne proposent un remboursement qu’en cas d’accident ou de chirurgie.

Portez plutôt votre choix sur les formules complètes, celles qui couvrent les frais non seulement en cas d’accident ou de chirurgie mais également lorsque survient la maladie. Ces formules sont constituées de différents niveaux de garanties (et par conséquent de prix). Vous avez donc :

  • Les formules dites économiques qui prennent entre autres en charge des frais tels que les frais d’examens, d’opérations, d’hospitalisation. Cette formule qui rembourse uniquement les gros désastres est beaucoup moins chère que ces congénères.
  • Les formules « intermédiaires » : ces formules proposent le remboursement des frais liés aux petites maladies qui n’ont pas de réelles incidences sur vos animaux de compagnie.
  • Les formules « premium » : quelques-unes parmi elles vous proposent de vous rembourser les frais que vous aurez déboursé pour tout ce qui est de la prévention (vaccins, bilans annuels de santé… ).

Examiner la cotisation

Faites bien attention à examiner la cotisation mensuelle lors du choix de votre formule. En effet, elle peut rapidement passer du simple au double. La cotisation mensuelle peut au fil des années, augmenter. Il mieux serait de procéder au préalable, à une comparaison des différentes mutuelles animaux afin de sélectionner celle dont la formule vous conviendrait le mieux.

Garder un œil sur la franchise

La franchise est la partie des frais qui ne sont pas couverts par votre mutuelle animaux et qui se retrouve à votre charge. Il est également important de bien prendre en compte cette partie.

Plusieurs points peuvent entrer en ligne de compte lors de l’application de la franchise. On peut ainsi avoir le contrat, l’année, l’acte ou le sinistre.

Qu’en est-il du taux de remboursement ?

Sachez-le, le taux de remboursement de vos frais est proportionnel au montant de votre mutuelle animaux. En effet, plus ce montant est élevé, plus optimal sera le taux de remboursement. Ce dernier peut même aller jusqu’à 100 % selon la formule que vous aurez choisie.

Ne surtout pas oublier le délai de carence

Le délai de carence, que peut-il bien être ? Il s’agit en fait du délai enregistré entre le moment où vous apposez votre signature sur le contrat de mutuelle animaux et celui où il est effectivement mis en application. Durant tout ce temps, rappelons-le, les frais de soins pour votre animal ne seront pas couverts. Examiner attentivement cette partie ne serait donc pas du luxe.

Le délai de carence minimum est de 7 jours et au maximum, il peut aller jusqu’à 180 jours. Tout dépendra du contrat que vous aurez signé.

S’assurer que votre assureur adhère à la Charte des vétérinaires

À l’arrivée des mutuelles pour animaux divers problèmes ont surgi chez les assureurs, mettant en cause la plupart du temps la transparence des contrats. Pour pallier à ce genre de dérives, une charte à été mise en place par l’Ordre des vétérinaires. Celle-ci vise à établir une meilleure entente entre les professionnels : ceux qui s’occupent de la santé de vos animaux de compagnie et ceux qui s’occupent de votre mutuelle animaux. Depuis, la mutuelle pour animaux est mieux gérée et en pleine expansion.

Durée de la mutuelle animaux

Il ne faudrait pas laisser de côté l’aspect de la durée de votre contrat de mutuelle pour animaux. Veillez à bien examiner les conditions de résiliation de votre mutuelle. Vous les retrouverez dans les conditions générales. Il se trouve malheureusement que la garantie à vie de vos animaux de compagnie n’est pas toujours assurée et ce chez pas mal de compagnies. Il faudrait donc cherchez une compagnie dont la mutuelle animaux s’étale sur toute la durée de vie de vos animaux de compagnie.

Si vous n’avez pas encore d’animaux de compagnie mais compter en adopter, il faudrait déjà et dès maintenant se pencher sur la question du budget de santé à allouer et donc de la mutuelle animaux. Contrairement à ce que peuvent penser plusieurs personnes, les visites chez le vétérinaire n’interviennent pas seulement lorsque votre animal est déjà âgé ou en cas de maladie ou accident. Il est important de s’occuper des soins de votre animal de compagnie dès sa naissance.

Souscrire alors à une mutuelle pour animaux vous évitera de dépenser plus tard de l’argent que vous n’aurez pas prévu.

En outre, même si ce n’est pas le seul critère à être pris en compte, faire assurer un animal de compagnie plus jeune et en bonne santé est relativement plus simple.